Sausausau

Invitation à la réflexion citoyenne

Accueil > Mes réflexions > Arrête ton char Gérard !

Arrête ton char Gérard !

jeudi 13 décembre 2012, par Sausausau

… Quoi t’as rien dit ? Je sais que t’as rien dit, il ne m’anquerait plus que ça, que tu l’ouvre encore ta grande gueule ! Déjà que tu en loupes pas une…
T’as pas besoin de parler, d’autres le font à ta place pour expliquer que c’est normal que les riches s’en vont, que la redistribution c’est bien, mais que trop c’est trop ! " Vous vous rendez compte mon brave Monsieur, 75 % de ce qu’il gagne ! C’est plus des impôts, c’est de la confiscation, que dis-je, du vol ! Il se prend pour Robin des bois, Hollande ! Déjà sur le premier petit million gagné, il t’en prend la moitié, en plus sur le deuxième il en voudrait les trois quarts, et ta main dans sa gueule, il l’a veut ta main dans sa gueule ? ".
Tu veux que je te dise Gérard, eux aussi ils feraient mieux de la fermer, tu sais ce que c’est, dans ce petit village gaulois tout fini par se savoir, les gens, même les plus cons comme Dédé, ils ont internet et s’ils veulent, ils peuvent faire des calculs. Je vais te dire Gérard, moi j’en ai fais des calculs, te fout pas de ma gueule, y a plus besoin de savoir compter, y a les calculettes. Hé ben je l’ai prise ma calculette et avec les chiffres de 2008 qu’ils donnent sur Ouiquipédiatre concernant ton oseille, même avec le nouvel impôt il te serait resté 1,2 millions pour finir l’année, 100 000 Euros par mois, et encore je compte pas le black, parce que t’es comme tout le monde, t’en fais du black hein Gérard ? Mais qu’est-ce t’en fais de tout ce pognon Gérard ? Ouais je sais t’aime le bon pinard, et alors il est pas bon celui que tu fais ? T’es pas obligé de boire tous les jours du Pétrus quand même ; tu roules même pas en bagnole, c’est quand même pas ton scooter qui te ruine. J’ai compté t’en changerais toute les semaines que t’aurais encore de quoi racheter la concession Yamaha.
Tu sais combien il me reste à moi à la fin du mois ? Rien ! Que dalle ! Peau de zob ! Et encore, c’est les bons mois ceux où y a pas trop de factures imprévues, celui où y pas la voiture à réparer, celui où mon connard de gosse a pas pété ses lunettes, bref pas souvent. Alors du coup j’ai pensé, ouais Gérard je pense moi aussi, je me suis dis que si on part du principe que tout ce que je dépense de mon SMIC c’est une obligation, le loyer, la bouffe, les factures, faut bien vivre t’es d’accord hein Gérard ? Et ben je suis taxé à 100% moi, mec, 100 % ! Car ce qui compte, Gérard, t’es bien d’accord, plus que ce qu’on nous prend, c’est ce qu’on nous laisse, pour pouvoir se payer un petit coup, aller au camping l’été avec les gosses, de temps en temps un petit restau, un ciné, un spectacle de Lanrent Gérra, toutes ces petites choses qui sont pas obligatoires c’est vrai mais qu’on peu plus faire ou si peu, nous autres Smicards. Alors tu sais avec tes problèmes d’impôts tu vas finir par te les mettre à dos les smicards Gérard ! Ils vont finir par vous sortir du pays à coup de pieds au cul les Smicards Gérard ! Par vous interdire l’entrée sur le territoire. T’as choisi la Belgique, tu y restes, tu verras l’été au bord de la mer du Nord c’est chouette aussi ! Qu’est ce que tu dis ? C’est de notre faute, ils ont qu’à se remuer les smicards ! Tu les a mérité tes millions toi Gérard, t’as été l’acteur préféré des français toi Monsieur, t’a joué dans des grands films toi Monsieur, t’as investi toi Monsieur, t’as jamais été un assisté toi Monsieur.
Dis t’es sûr que t’es pas entrain de virer un peu bourgeois Gégé ? T’es sûr qu’il reste quelque chose de ton engagement à gauche ? Ouais t’es un bon acteur, mais t’en a tourné aussi des nanars, et puis qui c’est qui dit qu’un acteur il doit gagner des millions ? Quoi la loi de l’offre et de la demande ? C’est quoi cette loi à la con ?Ils veulent tous du Gérard c’est pour ça que t’es cher, mais c’est fou ça ! Ils ont qu’à faire comme avec nous les ouvriers ! Ils ont qu’à te mettre en concurrence, je suis sûr qu’ils en trouveraient plein des mecs prêts à enfilé l’habit d’ Obélix, quitte à avoir l’air con, pour à peine plus que le smic, et c’est pas dit qui fassent pas aussi bien que toi, les mandales dans la gueule des romains, et l’air benêt, faut quand même pas sortir de la Comédie française !
Quoi la notoriété, tu veux dire que c’est parce que t’es connu que t’es bien payé, parce ce que tu fais vendre ?
Mais ça aussi c’est fou. C’est en buvant qu’on devient ivrogne, et c’est en tournant qu’on devient acteur connu, s’ils prenaient plus de gens inconnus ils deviendraient connus, et là ils seraient plus obligés de te payer autant !
Ca serait-y pas que c’est un monde fermé, le cinoch, où que moins y a du monde connu plus y en a pour vous ?
Moi je dis ça, je dit rien hein Gérard ! Et puis tu sais y en a eu avant toi des gens connus et que les français aimaient bien. Ils étaient pas riches pour autant. Non pas les sportifs, ils sont tous en Suisse déjà, je pensais aux vrais gens importants, à Pasteur qui s’est occupé aussi du vin, à L’Abbé Pierre, à Victor Hugo - tu connais lui, t’as joué Jean Valjean, celui qui venait en aide aux misérables - eux ils étaient importants, mais aussi mon médecin, mon boulanger, mon pote Dédé qui aide au restau du coeur, ils sont aussi importants que toi, et ils méritent autant que toi. Les impôts que tu veux plus payer, eux ils les payent, ils savent que c’est leur pierre à la maison commune, que c’est la route qui mène à ce bistrôt, que c’est l’hôpital où ils t’ont changé les tuyaux, que c’est les subventions du cinéma français, même Sardou a pris conscience de ça ! Faut vraiment que t’arrête la picole Gérard, tu vois plus clair, tu vois petit, tout petit Gérard.
Allez va Gérard, rentre chez toi t’es bourré, y a de la route jusqu’à Néchin.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.